Les fonctions digestives et l’intestin , facteurs clés de la perte de poids

transparenter Körper mit markiertem Dünndarm

Avant de vouloir mincir, il faut relancer les fonctions digestives et détoxifier

Le stress, l’excès de nourriture et de boissons, les toxines accumulées bloquent progressivement les fonctions digestives. Trop de sucres et de mauvaises graisses finissent par perturber le contrôle et l’organisation de notre digestion. D’ou accumulation de résidus et de graisses qui se stockent dans les tissus. Avant de se lancer dans un programme minceur, il est impératif de rééquilibrer les fonctions digestives et de détoxifier le foie.

De plus, et c’est fondamental, une mastication intense de la nourriture va déclencher le bon rythme de digestion au bon moment et permettre à l’estomac, au foie, à la vésicule et aux intestins de bien fonctionner.

L’intestin, 400 fois plus d’information génétique que notre propre génome

L’intestin accueille notre microbiote qui est un véritable organe constitué de très nombreuses bactéries: la flore intestinale. Cette flore contient 400 fois plus d’information génétique que notre propre génome et 10 fois plus de cellules que celle de notre organisme!

Les caractéristiques de la flore pour une Minceur Globale

  • La flore de l’obèse est pauvre!
  • La flore intervient dans le métabolisme des fibres, des  vitamines B et de certains facteurs immunitaires comme les  immunomodulines.
  • La flore active la fabrication du mucus ou glycocalyx, inducteur de tolérance (concerne les intolérances au gluten, au lait, etc)
  • La flore régule l’activité des adipocytes, les cellules de graisse.

Parmi les bactéries colonisatrices de l’intestin, il faut faire une place à part à Akkermensia muciniphila. Elle est en effet universellement corrélée au poids, très peu présente chez l’obèse, très présente chez les sujets sains.

La perméabilité intestinale

Vous souffrez de douleurs abdominales, de troubles du transit associant des épisodes de diarrhées alternant avec une constipation, de ballonnements qui s’aggravent après les repas, de douleurs articulaires, d’allergies, d’infections à répétition, de maux de tête, votre intestin est sans doute poreux.

Ce fameux microbiote a pour rôle de nourrir la muqueuse de l’intestin pour lui permettre de conserver une forme d’étanchéité sélective. Elle doit laisser passer ce qui est bon pour soi, et ne pas laisser passer des éléments indésirables.

D’ou vient le déséquilibre ?

Un bon microbiote, une « eubiose » est assurément un facteur essentiel de santé parfaite.

Un mauvais microbiote, c’est à dire une dysbiose, c’est une santé altérée, de façon plus ou moins intense.

La dysbiose a pour origine de nombreux facteurs qui se coordonnent.

  • Au départ, la structuration de notre microbiote se fait à la naissance, puis avec le type d’alimentation. Par exemple, une naissance par césarienne ne permet pas le contact avec les germes de la maman (flore vaginale, intestinale, cutanée). Le microbiote sera qualitativement et quantitativement perturbé !
  • Par la suite, d’autres facteurs vont altérer cet alter ego. Citons à titre d’exemple le stress chronique, une alimentation trop riche (sucres, graisses, alcool) ou encore la prise de médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires, anti-sécrétoires gastriques…) sur du long terme.

Il est essentiel dans ces circonstances de rééquilibrer et d’entretenir son microbiote en consommant des prébiotiques et des probiotiques issus de l’alimentation et de consommer des préparations lactofermentées.

Tout ceci est à  l’origine de la constitution d’un Profil que l’on peut qualifier de Métabolique.

Pour sortir de ce cercle vicieux, l’activité physique et l’équilibre de l’intestin sont deux facteurs d’amélioration qui pèsent lourd, le mot est juste, sur la perte de poids.

La qualité du sommeil est également un facteur clé de l’équilibre pondéral. Nous en avions parlé dans cet autre article.

Plus d’informations sur www.laminceurglobale.com

 

Commentaires

  • SECHAUD

    Merci pour cet article très intéressant que j’approuve à 100% . Avant tout programme amincissant, je vérifie toujours l’état du système digestif de mes patients et leur propose une micronutrition adaptée pour restaurer leur flore intestinale et détoxifier leur foie.
    Céline SECHAUD
    DIETETICIENNE

    Répondre
  • Le franc

    Je viens de tout lire c’est vraiment très intéressant et malgré mes quatre fois 20 ans je pense qu’il y a de bons conseils que je peux prendre en compte pour améliorer ma façon de vivre cependant il v’a falloir que relise tout cela de temps en temps. Merci beaucoup

    Répondre

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *