A environnement menaçant, issue positive!

Nous vivons dans un environnement agressif et pollué. Une pollution que nous pouvons qualifier de matérielle (toxiques, eau et aliments dévitalisés, air surchargé de polluants…). Une autre plus mentale : stress divers, familiaux, sociaux, peurs diverses…

Voici 4 règles d’or qui peuvent nous permettre d’améliorer notre résistance, de faire face, de ne plus avoir peur et de mieux vivre dans ce monde « dissocié »!

 

Règle n° 1 : RÉDUIRE LA CHARGE TOXIQUE et LES EXPOSITIONS:

Il est indispensable de réduire son exposition à tous les toxiques évitables : tabac actif et passif, aliments trop cuits, désodorisants chimiques, médicaments non indispensables, rayonnements ionisants, métaux toxiques… Comme il est conseillé de faire des choix écologiques quant aux eaux de boisson, cosmétiques, vêtements, aliments, produits ménagers, matériaux de construction et de décoration. Mais surtout, il faut vivre avec du bon sens: ne pas se laisser emporter par les « diseurs de mauvaise aventure », ceux qui ont peur de tout, ou qui construisent des peurs : peur du dernier virus, peur du soi-disant « mauvais aliment », peur des ondes…Et ne pas culpabiliser si on « sort de temps à autre du rang ».

sable, feng shui

Ensuite, nous devons tous agir pour améliorer l’équilibre énergétique de l’habitat, du lieu de vie et de travail. Feng Shui, Géobiologie, ou encore « bon sens » nous permettent de construire un environnement agréable, paisible et créatif pour mieux vivre.

jus detox

Règle n° 2 : LIMITER L’ENTRÉE DES POLLUANTS

– Se construire des « barrières fortes »!

Nos premiers remparts sont constitués par la peau, les muqueuses bronchiques et digestives. Des soins spécifiques pour la peau, en privilégiant une cosmétique naturelle (voir notre article sur le code PEA) et une bonne nutrition sont essentiels. Privilégiez une alimentation riche en acides gras (apports optimisés en acides gras mono-insaturés comme l’huile d’olive et en acides gras oméga trois : huile de colza et poissons gras), en antioxydants (Vitamine C, E, Polyphénols), en minéraux (magnésium, zinc, sélénium), et en nutriments de chélation spécifique ( Spiruline, Fucus, Lichen qui respectent et favorisent l’absorption des nutriments essentiels, oligo-éléments, minéraux, vitamines…).

intestin, notre 3eme cerveau

– Renforcer l’écosystème intestinal avec l’idée que l’intestin est notre 2ème cerveau.

Il est utile de coupler une alimentation respectueuse, mais aussi de considérer l’intestin comme l’organe de notre moi profond. L’intestin est la plus grande interface de relation entre notre environnement, notre alimentation et l’intérieur de notre corps. Les chiffres parlent d’eux même : l’intestin c’est 100 000 milliards de bactéries amies avec plus de 500 espèces différentes, 400 m2 de surface (un terrain de sport), 85 % du système immunitaire et 90% de la synthèse de sérotonine.


Sa muqueuse est une véritable peau intérieure et se renouvelle en moyenne en 72 heures. Elle doit être protégée, préservée et régénérée. Enfin, cet organe accueille un autre organe bactérien (bactéries amies), le microbiote, qu’il convient d’entretenir correctement, car cette population est essentielle : elle aide à la transformation des aliments, à l’élimination des déchets, à l’assimilation des vitamines et des minéraux, à la synthèse de vitamines B, K, à l’activation d’hormones, à la lutte contre les germes pathogènes, à l’entretien de la barrière intestinale et à la stimulation de l’immunité.

Au delà des anomalies bien connues (trouble de l’équilibre du microbiote), la majorité des personnes présentant des troubles digestifs montrent d’autres perturbations qui sont aussi des facteurs d’aggravation de notre relation environnementale : le stress, le déséquilibre immunitaire, le déséquilibre dans la communication entre cerveau entérique intestinal et cerveau central. Citons aussi les perturbations énergétiques entre intestin grêle et coeur, les spécialistes de médecine chinoise nous l’expliquent, l’hyper perméabilité de la barrière intestinale, l’intoxication plus ou moins chronique, les déséquilibres cellulaires (hyper-oxydation). La mise en route d’un programme capital santé équilibre intestinal est une bonne solution.

Règle n° 3 : GERER SON STRESS, SON ETAT EMOTIONNEL ET CREER UNE FORCE INTERIEURE

Ayant 3 cerveaux à notre disposition, la gestion du stress passe obligatoirement par une mise en accord de ces 3 pôles d’intelligence aux fonctions et aux impératifs sensiblement distincts. Bien dans sa tête, bien dans son coeur et bien dans son corps, finalement. Autrement dit, mettre en harmonie nos pensées, nos paroles, notre action et notre biologie.

Nos praticiens OEM possèdent toute une palette de protocoles qui aident à se mettre en route vers cet objectif. Nous créons ou recréons notre force intérieure. Celle qui nous permet de faire face à toutes les situations, celle qui développe nos processus d’adaptation, celle nous permettant de nous transformer et de bien vivre. Elle nous libère de nos peurs, qui sont finalement le plus grand toxique, même dans un monde qui nous semble difficile, agressif et pollué!  

Règle n° 4 : VIVRE EN CONSCIENCE 

Cet environnement agressif ne serait-il pas finalement un lanceur d’alerte? Viendrait-il nous alerter sur la nécessité de stimuler notre véritable conscience? Notre conscience corporelle, notre conscience mentale et spirituelle, la conscience que nous pourrions avoir avec l’environnement, les aliments, les autres? Non pour en avoir peur mais pour développer une énergie intérieure plus forte que toutes les agressions auxquelles nous avons à faire face.

Tout un programme pour lequel l’OEM développe un certain nombre de réponses pour vous aider au quotidien…

pensee positive

 

Pour accompagner les programmes santé environnement, pensez à boire au moins 2 litres d’eau pure par jour, en ayant conscience de vos capacités internes de détoxification. Avec ces 4 règles d’or, sortez du « négativisme prophétique » et des peurs environnementales et partez à la conquête d’un état d’être positif que nous appelons POWAYL (Positive Way of Life).

 

Les informations sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cet article, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *